Rock &Co / Samedi 31 Mars 2012

HIFIKLUB (ROCK/TOULON) EN CONCERT À SECONDE NATURE LE SAMEDI 31 MARS POUR LA SOIRÉE ROCK &CO !

Hifiklub est un groupe de rock moderne basé à Toulon. Régis Laugier (chant et basse), Nicolas Morcillo (guitare) et Luc Benitto (batterie) en sont les membres permanents. Ce trio de base s’amplifie sur scène ou sur disque de différents collaborateurs : Jean-Marc Montera, James Chance, DJ Olive…
Leur premier album « French Accent », sorti en 2008 a été enregistré avec Paulo Furtado (aka The Legen- dary Tiger Man) et produit par Earl Slick. Leur second album « How To Make Friends » (2010) a été produit par Lee Ranaldo, Andrew WK, Don Fleming et kptmichigan. Le trio français est un club très fermé mais évoque davantage le MuddClub que le Studio 54. Car c’est clairement sur l’underground new yorkais à son âge d’or (fin 70’s début 80’s) que Hifiklub a jeté son dévolu.

Funk liquide, post punk abrasif, noise instable, sonorités jazzy, la musique de Hifiklub est un melting pot urbain poisseux et totalement décomplexé.
En ébullition permanente, le groupe sait s’entourer de collaborateurs précieux : Lee Ranaldo (Sonic Youth), Jad Fair, Jesse Sykes, Robert Aaron ou encore Richard Swift.

Parallel Factory et les Disques en Rotin Réunis
 

Hifiklub – Over

 

 

MINA MAY (ROCK/NICE) REJOINT L’AFFICHE DE LA SOIRÉE ROCK &CO À SECONDE NATURE SAMEDI 31 MARS!

 

De leurs différents périples vers l’ailleurs, les musiciens de Mina May ont conservé le goût du voyage. Après un an passé au Canada (concert avec SUUNS, notamment) puis un retour remarqué au MIDI festival 2010, ces bourlingueurs hors format revendiquent – et assument – des influences qui pourraient bien constituer la discothèque idéale du mélomane exigeant, de Nina Simone à Can en passant par Brenda Lee et Pink Floyd. Mina May avance à l’instinct et fuit les étiquettes ce qui lui vaut encore aujourd’hui d’être considéré comme une anomalie dans le paysage, un étrange(r) dans son propre pays. Pas par snobisme ou élitisme mais simplement par amour de la quête, loin des clichés. Influencé aussi bien par le mainstream le plus balisé que par les marges les moins banales, le groupe avance à lʼaveugle, avec comme seule envie de se surprendre. Et aussi sûr que seule une connaissance aiguë du passé permet dʼentrevoir le futur, il brasse,mélange, tord à lʼoccasion les musiques qui lʼont inspiré avec à chaque fois cet objectif :chercher dans les lieux les plus hétéroclites matière à nourrir leurs morceaux hybrides.

Pacinist, Almost Musique/Socadisc
 

Mina May – The seven spirits